Sans titre (2016) est de retour

Il y a dans Paris un appartement entièrement dédié à la culture, caché au 1er étage d’un immeuble longeant les quais de Seine. Marie Madec, jeune curatrice audacieuse, nous propose le 3ème volet d’une exposition réunissant des artistes sur le thème de l’érotisme : SANS TITRE (2016), VOL 3. NOTHING TO HIDE.

sans titre 2016

Y sont mélangés des œuvres des plus grands comme Francis Picabia ou encore Kiki Kogelnik mis en lumière par le regard pétillants de plus jeunes artistes comme Orfeo Tagiuri (qui s’amuse à dessiner ses fantasmes les yeux fermés).

Rendez-vous donc au 45 Quai de la Tournelle – 75005 après avoir passé un coup de fil.

Nina Azoulay